//
hop, un article
Evènements

compte-rendu de l’atelier données électorales (première partie)

Bonjour à tous,

Ce midi s’est tenue la 5ème rencontre du collectif, autour des résultats des élections à Rennes en open data.

Nous étions 11 autour de la table, dont beaucoup de nouvelles têtes. Journalisme, informatique, sociologie ou encore communication, les domaines d’activité et d’intérêt étaient divers.

Le but de l’atelier était d’échanger autour des données électorales ouvertes, d’imaginer des réutilisations, des comparaisons ou des croisement de données possibles; et de partager nos éventuels problèmes et questionnements.

Avant cette rencontre, certains rennais avaient déjà dépouillé et visualisé les données électorales : en effet, Julien Joly de Rennes1720 s’est intéressé aux électeurs du FN lors de la présidentielle de 2012 et 2007 tandis que je réalisais une visualisation des résultats du premier tour de la présidentielle 2012.

En un peu plus d’une heure, nous avons pu aborder divers sujets autour des données électorales.

Tout d’abord, qu’il a-t-il vraiment dans ces données ? Pour rappel, les résultats des élections à Rennes depuis 2004 sont disponibles au téléchargement sur la plateforme open data de Rennes Métropole. Les résultats détaillés par bureau de vote, lieu de vote, canton et circonscription s’y trouvent.

Visualisation du score du FN au premier tour de la présidentielle 2012, Julien Joly

Au fait, comment ça marche un découpage électoral ?

Les questions que nous nous sommes posées tournaient moins autour du fichier de données que du fonctionnement même de la composition électorale. On sait que les électeurs sont rattachés à un canton et à un lieu de vote par la localisation de leur domicile, mais ensuite, de quelle manière les électeurs sont répartis par bureaux de vote ? Nous n’avons pas trouvé la réponse et recherchons des sources qui pourraient nous la donner. La réflexion qui en découle est que si cette répartition est géographique, avoir à disposition ce découpage serait appréciable.

D’autre part, nous savons que les découpages électoraux, des circonscriptions aux bureaux de votes, changent régulièrement. D’une élection à une autre, les bureaux de vote et leur nombre d’inscrits sont donc modifiés. Nous avons donc ressenti le besoin de connaître l’historique des mouvements des découpages électoraux, afin de connaître la création de nouveaux bureaux, le nombre d’électeurs déplacés à l’intérieur, ce pour chaque changement, afin d’être plus précis dans les analyses des chiffres.

Résultats par canton de Rennes au premier tour de la présidentielle, Auregann, CC-BY

Avec quoi comparer ces données ?

A eux seuls, les résultats électoraux de Rennes constituent déjà un sujet d’analyse intéressant. Cependant, on en voit rapidement les limites et l’on s’interroge sur d’autres informations à croiser avec nos résultats.

Les résultats nationaux par commune ? Ils sont  disponibles sur data.gouv..fr (et une visualisation sous licence libre a été faite par Poulpy 1er et 2nd tour)

Des données sociologiques ? Il n’y a qu’à fouiller sur le site de l’INSEE, mais attention  à la licence et la possibilité  ou non de réutiliser ces données. D’autre part, nous nous sommes posées la question de l’échelle des statistiques de l’INSEE. Par commune, par IRIS ? Cela peut-il correspondre au découpage par canton des résultats électoraux ?

Quant aux archives météo, proposées par Simon pour savoir si le taux d’abstention dépendait de l’ensoleillement au jour de l’élection, on peut trouver des pistes de réflexion sur Météociel ou encore Wunderground.

visualisation du candidat majoritaire par commune, Poulpy, CC-BY

Bon, et comment on fait ?

Une fois que l’on a les idées et les données, reste à trouver les outils pour visualiser ces informations.

Florian nous a notamment présenté TileMill, logiciel assez simple de prise en main qui analyse et visualise pour vous des fichiers géographiques.

Mais la démonstration de ces outils de visualisation est l’objet de notre prochain atelier, qui aura lieu le mercredi 30 mai, à 12h30 à la Cantine Numérique ! Des data-visualiseurs vous présenteront leurs logiciels fétiches, leurs trucs et leurs méthodes pour visualiser facilement des données.

En attendant, n’hésitez pas à échanger sur la page wiki du projet données électorales : ajouter de nouvelles idées, des données à croiser, celles qu’on a, celles qu’on a pas…

Si vous préférez, vous pouvez aussi tout simplement laisser un commentaire au dessous de ce billet de blog si vous avez une réflexion, question, opinion. Vous pouvez également nous contacter à tout moment sur opendatarennes [at] gmail [pt] com ou sur Twitter @opendatarennes.

Et sinon, quel thème vous plairait pour la dernière rencontre (18 juin) avant la trêve estivale ?

A bientôt !

Léa / Auregann

Publicités

Discussion

2 réflexions sur “compte-rendu de l’atelier données électorales (première partie)

  1. Bonjour,

    Pour le découpage électoral, un coup de fil au service élection de la ville de Rennes devrait faire l’affaire, non ?

    david

    Publié par david | 16 mai 2012, 9:12

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: Prochaine rencontre : les données électorales (2ème partie : les outils) « Open Data Rennes - 16 mai 2012

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :